Roberta
fontana

Modern'Jazz

Professeur et chorégraphe international de moderne. Elle est fréquemment invité comme professeur et chorégraphe à important de masterclasses et workshops en Italie, Europe Amérique et Asie. Professeur de Modern elle donne cours avancées pour les professionnels dans différentes écoles en Italie, en France, Espagne, Allemagne, en Switzerland, Poland, Ukraine, Bielorussian, Angleterre, Greece, Romanie, Belgique, Hongrie, Brésil, Tokyo, Guadeloupe pour un workshop à l’Espace Dance Wargnier. Elle est présente dans de nombreux jurys prestigieux pour des compétitions italiennes et européennes comme par exemple. Elle a enseigné au Studio Harmonic à Paris pendant de nombreuses années. Elle a travaillé en tant que professeur au Centro Studio Musical par Franco Miseria et à la Maison de la Danse dirigé par Denys Ganio. L’interprétation musicale est l’élément essence de son style qui améliore la dynamique, la technique et l’expression de la danseuseSes créations sont chorégraphiées expresse, de renouveler, dans son enseignement.

Née à Rome en 1971, elle commence la danse classique à l’age de 6 ans au ‘Balletto Nazionale Italiano’, se perfectionne au ‘Balletto di Roma’ avec des enseignants de renommée internationale. En 1989 elle se dédie enteriement au Modern Jazz. Elle se forme artistiquement en Italie avec différents professeur, dont Roberto Salaorni se perfectionne aussi à Paris à Londres et à NewYork. Ses études démontrent une personnalité polyédrique qui se reflète dans son activité artistique. Elle danse pour de nombreuses productions télévisées. Aussi pour le cinema dont ‘Occhiopinocchio’ 1994, ‘Mr Replay’ 1998.

Son style se développe au mieux sur la scène théatrale où elle met en évidence ses qualités expressives. Elle a fait partie de nombreuses compagnies, dont ‘Bob’s Jazz Dance Group’ (direct R. Salaorni, Todi Festival 1995), ‘La Belle et la Bete’ (Paris 1994), ‘Rock Schok’ (Paris 1995), ‘Quando c’era il varietà’ (régie Romolo Siena), ‘Othello’ (régie L. Petrini) 1996, ‘Artoons’ (S. D’Ettore, 1997).

Est chorégraphe pour le théâtre, et pour des programmes TV et Vidéoclips. En 2009 est chorégraphe et interprète du court-métrage videodanse “Alice vuole dire bugie” mise en scène Matteo Luchinovich. En 2012 elle est appelé comme maître à donner des cours dans le ballet des grandes compagnies de danse (I Promessi Sposi). En 2014, la chorégraphe pour des événements FERRARI. En 2019, elle prend le prix du Aragon Dance Festival pour faire connaître la danse italienne au monde. 2019 – nouvelle création chorégraphique création LA PORTE. Elle enseigne à Rome (Maison, I.A.L.S, Opificio).